Concasseur en République démocratique du Congo

République démocratique du Congo du introduction

La République démocratique du Congo (en kikongo Repubilika ya Kongo Demokratiki, en swahili Jamhuri ya Kidemokrasia ya Kongo, en lingala Republiki ya Kongó Demokratiki, en tchiluba Ditunga dia Kongu wa Mungalaata) est un pays d'Afrique centrale. C'est le quatrième pays le plus peuplé d'Afrique ainsi que le pays le plus peuplé de la francophonie, devant la France.
 

Le Congo est le deuxième plus vaste pays d'Afrique. Il s'étend de l'océan Atlantique au plateau de l'est et correspond à la majeure partie du bassin du fleuve Congo. Le nord du pays est un des plus grands domaines de forêt équatoriale au monde, l'est du pays borde le grand rift est-africain, domaine des montagnes, des collines, des grands lacs mais aussi des volcans. Le sud et le centre, domaine des savanes arborées, forment un haut plateau riche en minerais. À l'extrême ouest, une quarantaine de kilomètres au nord de l'embouchure du fleuve Congo s'étale une côte sur l'océan Atlantique. Le pays partage ses frontières avec l'enclave de Cabinda (Angola) et la République du Congo à l'ouest, la République centrafricaine et le Soudan du Sud au nord, l'Ouganda, le Rwanda, le Burundi et la Tanzanie à l'est, la Zambie et l'Angola au sud.

Concasseur en République démocratique du Congo

L'INDUSTRIE MINIÈRE DE LA RDC

La République démocratique du Congo est un scandale Géologique et cela est dû à son grand potentiel en minerais car on retrouve toute une variété des minerais en RDC exploités et mon exploités parmi ces minerais on peut citer :
L'OR : dans la Province orientale, Maniema, Katanga, Bas-Congo, Nord et Sud Kivu et Equateur
Cuivre : Katanga
Etain : Katanga, Nord Kivu, Sud Kivu et Maniema
Colombo tantalite (Coltan) : Nord et Sud Kivu, Katanga et Maniema
Diamant : Kasaï Oriental, Kasaï Occidental, Bandundu, Équateur, Province Orientale.
Bauxite : Bas-Congo
Manganèse : Katanga, Bas-Congo
Charbon : Katanga
Pétrole : Bassin côtier de Moanda (en exploitation), la Cuvette centrale, Ituri, Bandundu (Indices)
Gaz méthane : Lac Kivu
Schistes bitumeux : Mvuzi (dans le Bas-Congo)
Cobalt : Katanga
 

Mais selon un rapport publié dans le magasine African Business en février 2009, la valeur des réserves minérale enfouies sous le sol de la RDC est supérieur à 24 trillions de dollars américains. Ce montant est supérieur aux produits intérieurs bruts (PIB) combinés des Etats-Unis et des 27 pays de l'Union européenne (UE).
 

En 2004, le cout d'exportation de la RDC s'élevait à 346 milliards de dollars américains dont ses principaux clients : La Belgique 42,5 % , Finlande 17,8%, Zimbabwe 12,2% Chine 6,5% .

EXPLOITATION MINIERE

La production minière, qui a commencé voilà plus d'un siècle, a joué un rôle important de la gestion économique de la RDC durant l'époque coloniale et après l'indépendance jusqu'à la fin des années 1980. En effet, le sous-sol de la RDC compte parmi les plus riches au monde au regard de la géologie et de la minéralogie. Étant donné cet avantage naturel, la défaillance de l'économie de la RDC est généralement attribuée à la « malédiction des ressources naturelles » (maladie hollandaise).
 

La RDC possède des gisements contenant une cinquantaine de minerais recensés, mais seulement une douzaine de ces derniers est exploitée: le cuivre, le cobalt, l'argent, l'uranium (par Areva), le plomb, le zinc, le cadmium, le diamant, l'or, l'étain, le tungstène, le manganèse et quelques métaux rares comme le coltan. La RDC extrait également de son sous-sol des diamants. Les réserves sont très importantes, ainsi le pays possède la deuxième réserve mondiale en cuivre avec 10 % du total recensé sur la planète et surtout les plus importantes réserves de cobalt (près de 50 %). Les recettes d'exportations atteignaient en 1990 environ un milliard de dollars américains.
 

La RDC est le 4e producteur mondial de diamants (un quart des réserves mondiales) durant les années 1980 [réf. nécessaire] et cette activité constitue encore la majorité des exportations (717 millions d'USD, soit 52 % des exportations en 1997 ). Les principales exploitations de cuivre et de cobalt (un tiers des réserves mondiales) sont régies par une entreprise publique, la Gécamines (ancienne Union minière du Haut Katanga). La production de la Gécamines a continué de baisser au cours des années 2000, en raison de la morosité du marché du cuivre.
 

Si la RDC possède aussi de l'or en quantité respectable, elle possède surtout les trois quarts des réserves mondiales de coltan, un composant essentiel pour les circuits des téléphones et des ordinateurs portables. La province minière du Katanga reste une des régions du pays les plus dynamiques, notamment grâce aux activités de l'industriel George Forrest. Les exploitants chinois des fonderies de cuivre du Katanga auraient quitté le pays à la baisse des prix du cuivre consécutive à la crise. L'uranium est exploité par Areva . Les espoirs de croissance reposent sur l'industrie extractrice, en particulier l'exploitation minière, mais cette dernière ne tire que partiellement profit de la grande richesse du sous-sol du pays. En 1997, le secteur secondaire ne comptait que pour 16,9 % du PIB.
 

La RDC étant dotée d'une vaste richesse minérale, y compris la moitié du cobalt du monde, ainsi que 10% de ses réserves en cuivre. A la suite des plusieurs années de conflits, le pays trouve une nouvelle stabilité mais il y demeure d'énormes défis. Au cours des dernières années, un nombre croissants d'entreprises minières canadiennes ont exprimées un intérêt dans l'exploitation des ressources du Congo. Le 24 mai 2010, l'exploitation et développement canada ( EDC) et l'agence canadienne de développement internationale ( ACDI) ont invité un rassemblement d'experts pour explorer comment contrôler des risques sur ce marché sur les questions de stabilité politique et sécurité physique et des droits de la personne ainsi qu'à la réputation des investisseurs.
 

Exploitée depuis près de 90 ans des gisements diamantifères riches dans la région du Kasaï en RDC. Créée le 13 décembre 1961. Actuellement, l'exploitation est regroupée dans un polygone minier près de la ville de Mbuji-Mayi. L'exploitation se fait dans des gisements primaires (Kimberlitiques) et secondaires (éluvions et alluvions).
 

Depuis l'origine jusqu'à fin 2002, la MIBA a produit environ 633 millions de carats provenant essentiellement des gisements secondaires (détritiques). Le niveau de production en 2003 était de l'ordre de 600.000 carats par an. Les caractéristiques principales de son plan quinquennal 2004 et 2009 sont l'exploitation des lits des rivières et le basculement des opérations vers l'exploitation intensive des gisements Kimberlitiques suite à l'épuisement des réserves détritiques.

LA REGION INDUSTRIELLE DE LUBUMBASHI

Cette région comprend les grandes sociétés minières, la province du Katanga comprend en elle-même à peu près 325 sociétés minières dont la plus grande est la Gécamines ex UMHK qui est l'unité motrice de cette région industrielle capable d'exercer sur d'autres unités des actions qui augmentent la dimension de ces dernières, modifient leur structure, changent leur type d'organisation et y suscitent ou y favorisent le progrès économique.
 

Au Katanga, des ressources minières abondantes très recherchées dans le monde que les investissements importants ont permis en 1906 des implantations industrielles nécessaires à l'extraction et à la métallurgie des minerais. Cette mise en valeur a engendré plusieurs activités industrielles, les unes en amont et les autres en aval du traitement du cuivre :
- les premiers comprennent l'extraction et le traitement du charbon, l'énergie hydroélectrique, la production du ciment, les produits chimiques dont le pôle essentiel est de servir d'appui à l'unité motrice (Gécamines)
- les deuxièmes comprennent la transformation du cuivre, les industries de consommation, de raffinage, des produits en cuivre et zinc ; c'est-à-dire des activités développées à partir des produits réalisées par l'unité motrice.

Concasseur en République démocratique du Congo

Broyeur à boulets en République démocratique du Congo

Les broyeurs à boulets sont principalement utilisés pour le broyage de minerais différents et d'autres matériaux. Ils peuvent être soit des dessins sec ou humide selon les clients. Les broyeurs à boulets sont de taille de 2 t/h à 30 t/h pour le broyage humide et de 0,5 t/h à 30 t/h pour le broyage à sec.

Concasseur à mâchoires République démocratique du Congo

Le concasseur à mâchoires a été largement utilisé dans les industries des mines, la métallurgie, le génie chimique, matériaux de construction, la conservation de l'eau, le transport, etc.

Concasseur à percussions République démocratique du Congo

Le concasseur à percussion est utilisé pour la construction de chemin de fer, la plate-forme express et la zone de barrage de la centrale électrique, produisant des dinas artificiels pour l'industrie du bâtiment, etc. Il est utilisé pour écraser des pierres dont la force de compression n'est pas plus élevée que 300MPa et la dureté Moh est inférieure au 8e degré, comme le calcaire, le basalte, le granit, le béton, les scories, de blocs de ciment, etc.

Liming est le fournisseur du concasseur et moulin au République démocratique du Congo

Liming Heavy Industry machinery Co,.Ltd est une entreprise high-tech, qui se spécialise dans la recherche, le développement et la fabrication de pierre industrielle de broyage et de contrôle des équipements, des broyeurs, des équipements miniers et ainsi de suite. Notre entreprise a déjà formé un ensemble complet de ligne de production moderne, équipé d'expérimentation intelligente et standardisé, le contrôle des laboratoires, et appartenant à une équipe de professionnels de la R & D, production, vente et service. Jusqu'à présent, nous avons établi une chaîne de production, dont les principaux produits comprennent les pierres de concassage et d'équipements de dépistage: Concasseur à mâchoires, Concasseur à Percussion, Concasseur à Sable PCL, Nouveau Concasseur à Sable VSI, Concasseur à Cône à Ressort, Concasseur Giratoire Hydraulique, Concasseur à Cône de Type CS, Concasseur à marteaux, Concasseur Mobile, vibrants d'engraissement, oscillant écran, bande transporteuse; and Rectifieuses: à haute pression Suspension Mill,ultrafines moulin, moulin à billes et ainsi de suite.

 

| Concasseur Mobile | Concasseur | Broyeur/Moulin | Concasseur de Minerai | Criblage et Lavage | Concasseur Équipement |
© 2001- Liming Groupe Co.,Ltd. Copyright